Home » Autres thés » Mariage frères, l’art du thé à la française

Mariage frères, l’art du thé à la française

Pour tous les amateurs de thé, il y a un nom qui est comme le Saint Graal. C’est celui de Mariage Frères. La célèbre maison parisienne, créée en 1854 est devenue sous la présidence de Kitti Cha Sangmanee le symbole de l’art du thé à la Française. Ou comment un étudiant thaïlandais oublie sa carrière de diplomate pour créer un des plus beaux fleurons de la culture française.

Et tout cela sans oublier la qualité de thés qui se sont imposés dans le monde entier.

Mariage Frères les chiffres du succès

800 : c’est le nombre de références de thés proposées par la marque. Des thés venant du monde entier, parfois de lieux tenus secrets pour avoir l’exclusivité des parfums.

6000 : c’est la superficie de l’atelier en région parisienne où sont assemblés les différents thés pour créer des assemblages uniques.avec le « Made in France ».

450 : c’est le nombre de personnes qui travaillent pour Mariages frères en 2019.

1000 tonnes : c’est quantité de thé vendue en 2018 et deux millions, le nombre de boites.

70 millions : c’est le chiffre d’affaires en 2018.

10 : les maisons de thé à Paris, à Londres et au Japon

31: les comptoirs en France, Japon, Angleterre et Allemagne

1500 points de vente sur 4 continents dans 60 pays

Et la liste des records pourrait s’allonger tant le succès de cette noble maison est important. A noter par exemple que la compagnie Japan Airlines propose des thés Mariages Frères à ses clients de première classe.

Lire aussi : Boire du thé vert l’été

Mariage frères, le challenge de convertir les Français au thé

Le succès de la maison du Marais est indissociable de son actuel président Kitti Cha Sangmanee. Au départ, cet étudiant thaïlandais est venu parfaire sa formation en France pour devenir diplomate dans son pays. Jusqu’au jour où il croise la famille Mariage et leur passion pour le thé. Très vite, il se passionne pour cette marque qui est le plus gros importateur de thé enFrance.

Kitti Cha Sangmanee

Et il voit une opportunité de créer quelque chose d’unique. Une art de vivre à la Française qui toucherait tout le monde. Dans les années 80, il crée une « école française du thé » avec ses propres règles et spécificités. En s’inspirant et en adaptant ce qui se fait au Japon et en Angleterre.

Pour commencer, le nouveau PDG ouvre une première maison de thé française dans le Marais à Paris. Un quartier à la mode fréquénté par des artistes et des intellectuels. Très vite, les écrivains, les mannequins, les stars internationales se donnent rendez-vous chez lui pour prendre le thé.

Tout est fait pour que ce soit un lieu très spécial. La vaisselle en porcelaine, le décor, les 700 thés que l’on peut déguster, qui sont préparés devant les clients.

On ne boit plus du thé. On boit un cru, comme on le ferait avec un grand vin.

Cette infusion qui jadis était plutôt réservée aux femmes, aux personnes âgées et aux malades devient une boisson raffinée pour des personnes d’exception.

Et on sait parfaitement que si des célébrités aiment un produit, les gens emboiteront la pas. Il n’y a pas eu besoin d’attendre leur des réseaux sociaux pour le comprendre.

Les meilleurs thés du monde

Le succès de Mariage Frères n’est pas uniquement une affaire de marketing. La qualité des produits est tout aussi importante. Pour trouver les meilleurs thé, Kitti Cha Sangmanee et Franck Desains, Directeur Général Délégué, parcourent le monde, les montages, les villages de planteurs pour trouver les meilleurs endroits, les plus authentiques jardins de thés.

Là encore on peut faire un parallèle avec le vin et la recherche des meilleures vignobles.

mariage frères

Pour valider le nouveauté thé, ils prennent en compte l’arbuste, le sol, le climat, l’humidité, la température, l’ensoleillement de la montage. De nombreux facteurs qui sont étudiés avec minutie avant de faire un test sur une petite parcelle.

Une fois que c’est validé, la maison Mariage Frères s’engage à acheter l’intégralité de la récolte future au prix défini par le planteur. Une manière à la fois de garder l’exclusivité de la production et de motiver le planteur à rester fidèle. Gagnant-gagnant.

Des Ateliers du Tea Club

Une des forces de Mariage Frères a été le développement de l’univers du « Thé français ». Une manière de le boire bien sûr, mais ils ont créé aussi tout un langage autour de cette boisson. Un vocabulaire propre à la marque pour classifier les thés en fonction des feuilles, des origines et des goûts. Là encore cela rappelle l’univers du vin.

Dans les Ateliers du Tea Club, les amateurs de thé découvrent comment le déguster, comment en sentir toutes les nuances et toutes les saveurs.

Un art du thé considéré comme un art de vivre

Pour se faire, Mariage Frères a fait créer plus de deux cents théières en forme de dromadaire assis. Des coffrets « dégustateur » ont été proposés, des boîtes à musique sans oublier les boîtes noires avec le logo jaune Mariage Frères. On peut même trouver des encens parfumés au thé.

Et preuve s’il en faut de la qualité des thés de la marque française, Mariage frères à réussi à s’imposer dans deux pays dont le thé fait partie du quotidien : La Grande Bretagne et surtout le Japon.

Si vous n’avez jamais bu des thé Mariage Frères, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site pour découvrir tous leurs thés.

Les commentaires sont fermés.